Quand ton corps dit « STOP »!

Depuis la naissance d’Augustin, nous nous sentons un peu fatigués… Mais on se rassure, il grandit et commence à faire des nuits plus longues. Nous allons enfin pouvoir récupérer…

Jeudi dernier, Augustin avait 3 mois 1/2. Il dort 7 heures d’affilée, mais pas toujours calées avec nos heures de sommeil. C’est le premier jour de vacances de Cédric. Bruno a encore école et nous profitons d’aller tous les 4 au marché.
Je suis ravie; j’adore me balader dans ses étals de beaux fruits et légumes. Ça sent bon le printemps!

Nous rentrons à la maison, le coffre de la voiture rempli de victuailles et heureux de passer un week-end pascal tranquille à la maison.
Tout est parfait, sauf que je commence à ressentir une douleur au sein droit… J’avais une mastite trois semaines plus tôt; cela semble être les mêmes symptômes, mais en plus douloureux que la dernière fois. Je ne me sens pas bien du tout.

Je passe mon après-midi au lit. Mon mari gère tout; les repas, le bain des enfants, le ménage et moi, j’essaie de dormir. J’ai des frissons, de la fièvre à 39 et terriblement mal au sein. Je fais des recherches sur le net; il faut continuer à allaiter malgré tout, sinon ce sera pire!
Pendant la nuit, je me lève pour aller aux toilettes et je tombe dans les pommes dans le couloir… Heureusement, Cédric remarque que je ne suis plus à côté de lui dans le lit et vient me ramasser.

Je passe alors deux jours à me reposer, manger et allaiter mon bébé. Je reprends mes gouttes C 644 de
Weleda pour l’allaitement, un peu de doliprane contre la fièvre et les douleurs et je tire mon lait avec le tire-lait Medela (cela fait moins mal que la succion de bébé). Je mets aussi de l’argile verte sur mon sein que je laisse sécher avant de rincer…

Prêt d’une semaine après, je me sens mieux. J’allaite encore exclusivement mon garçon et je me repose… Je me force à lever le pied! Si la maison n’est pas aussi bien rangée que d’habitude, je ferme un œil et je me rends compte que ça va aussi!

Pas évident tous les jours d’être maman pour la troisième fois…

Un samedi foot!

Avec trois garçons, il y a des chances que nos samedis se ressemblent pendant quelques années; 2 heures au bord du terrain à les encourager puis retour à la maison avec un sac rempli de tenues à laver…
C’est ça aussi, être parents 😉

20140412-161740.jpg

Quel bonheur de les voir jouer en équipe et dans la bonne humeur. Peu importe le score, même si c’est plus marrant de gagner. Ce matin, l’équipe de Bruno a gagné les 3 matchs, bravo!