Apprendre les gestes qui sauvent

Hier matin, mon mari et moi avons eu la chance de pouvoir assister à un cours de secourisme proposé par les sapeurs pompiers et financé par notre communauté de communes.

J’ai fait mon brevet de secourisme il y a 16 ans déjà, après un drame dans ma famille qui m’a beaucoup affectée. J’avais été impuissante pour venir en aide à la victime.

Il y a quleques mois, notre commune a installé un défibrillateur au centre du village, mais encore faut-il savoir l’utiliser! Nous avons donc profité de cette formation pour mettre nos connaissances à jour et apprendre comment se servir du défibrillateur.

Dès les premières minutes de formation, je me suis rendu compte que les choses se sont vraiment simplifiées depuis mon brevet de secourisme.

Si nous sommes devant une personne qui semble en détresse, il faut:

– vérifier si elle est consciente ou non, en lui posant des questions simples et en lui tapotant l’épaule.

– Si elle ne répond pas, vérifier si elle respire. Pour cela, basculer sa tête vers l’arrière en posant notre main sur le front et en soulevant son menton avec l’autre main.

– Si on ne sent pas de respiration ou que le thorax ne bouge pas, il faut appeler les secours et commencer le massage cardiaque le plus tôt possible.
S’il y a des personnes autour de nous, demander de l’aide pour appeler les secours, pour chercher un défibrillateur et pour nous seconder pour le massage cardiaque car c’est épuisant.

Nous n’avons pas appris à faire le bouche à bouche; le massage est suffisant s’il est bien pratiqué et que les secours sont prévenus. Il y aurait une réserve en oxygène dans notre organisme pour tenir 20 minutes; les secours devraient donc être là avant que la réserve ne s’épuise, sauf si c’est un lieu très isolé.

Si le massage cardiaque est débuté dans les 3 minutes, il y a beaucoup de chances pour que la personne n’ai pas de séquelles neurologiques… alors, il faut aller VITE… et prévenir les secours rapidement.

Nous avons reçu un kit pour apprendre les gestes qui sauvent à la maison, le kit MiniAnne. Cela nous permet de montrer comment faire le massage cardiaque et comment utiliser le défibrillateur, grâce à la vidéo et au mannequin. Notre mission est maintenant d’apprendre ces gestes à 3 personnes de notre entourage.

Si le massage est bien réalisé, le mannequin fait un bruit. Il faut réaliser 100 à 120 compressions par minute. C’est épuisant… Après trois minutes, je n’en pouvais déjà plus.

Le défibrillateur est simple d’utilisation. Une fois allumé, c’est lui qui donne les instructions. Il faut coller les deux électrodes comme indiqué sur chacune d’elle puis suivre les instructions.
– Ne pas toucher la personne pendant le choc
– déplacer la victime dans un endroit sec si celle-ci est couchée dans de l’eau.

En résumé, je suis bien contente d’être allée suivre cette formation d’une heure pour apprendre les premiers gestes qui sauvent en cas d’arrêt cardiaque. Nous ne sommes pas à l’abri…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s